Archives

La Peguinotte

« Elle avait un haut sentiment de la perfection. C’est pourquoi elle grondait le cochon, gourmandait la chèvre, morigénait la volaille et couvrait le chien de reproches. Parfois même, s’en prenant avec violence a l’invisible, elle insultait les vents qui ne soufflaient pas a son gré. »

Anselme

« Il savait baratter le beurre, fabriquer des fromages frais sur des claies de fenouil, tondre les moutons, et il portait un anneau d’or a l’oreille droite. Je l’admirais.

Belles-Tuiles

« Maintenant tout autour du verger, dans la forêt attiédie, le pin, l’yeuse, le genévrier et le rouvre s’emplissaient d’une puissante vie animale. »

Le renard

« je le voyais de profil. Une bête admirable. »

Noir-Asile

Pendant ses loisirs, surtout le dimanche après-midi, elle disparaissait dans Noir-Asile.Comme elle était obligée d’y entrer a quatre pattes, par dignité, elle évitait de le faire en présence de témoins.Mais, moi, je l’avais vu; car je l’épiais.

L’ours qui danse

Ils arrivèrent dans la soirée du samedi, 18 août, qui était le jour de Sainte Hélène.Ils s’arrêtèrent devant la maison et firent danser un ours.

L’Abbé Chichambre

Ce brave abbé Chichambre!… Il avait un don, et qui était de voir le Paradis.

L’âne était près de moi.Il me regardait.

l’âne culotte…

Près de moi a me toucher

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s